Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
Construction d'un schéma de sélection

Comment améliorer le potentiel génétique des animaux d'élevage ?

La construction rigoureuse d’un schéma de sélection

sélection génétique
génotype

On peut résumer de façon simple les missions d’un programme de sélection : Les entreprises de sélection ont pour mission de procréer des mâles, de procéder à leur évaluation génétique puis de diffuser les meilleurs par insémination dans les élevages, afin de créer la génération suivante d’un troupeau. Cela permet aux éleveurs de disposer des meilleurs reproducteurs et de les utiliser au mieux afin d’améliorer le potentiel génétique de leur troupeau.

Des accouplements raisonnés sont donc effectués entre les meilleurs taureaux disponibles, les « pères à taureaux » et les meilleures femelles, « mères à taureaux ». Les jeunes taureaux issus de ces accouplements sont alors placés dans une taurellerie, où ils sont élevés jusqu’à leur puberté pour la production de semence. Commence alors la phase de testage sur descendance : une centaine de fille sont issues de chaque taureau, à partir de mères support de testage, représentatives de la population générale, en prenant garde à les répartir aléatoirement sur des zones suffisamment vastes pour éviter tout biais. Durant cette phase de testage qui dure près de 3 ans (gestation, élevage des génisses et 1ere lactation), les taureaux sont conservés en taurellerie pour produire un premier stock de semence puis en lay-off (phase d’attente non productive). 

Des taureaux diffusés au vu des performances de leurs filles

A partir des performances de ses filles (quantité et qualité du lait, aptitudes fonctionnelles), un index génétique du taureau est calculé qui consiste à estimer le potentiel améliorateur de l'animal.  

A l'issue de la période de sélection, seuls les meilleurs taureaux (environ 10%) sont alors retenus et agréés comme reproducteurs, ce qui garantit un progrès génétique (amélioration des caractéristiques d’un troupeau) pour la génération suivante. 

La sélection laitière s’est bâtie sur les performances des taureaux utilisés pour l’insémination artificielle, évalués sur la production de leurs filles. Cela a été possible grâce à la généralisation de l’insémination animale et de l’indexation des taureaux sur descendance.

Le testage sur descendance est encore pratiqué aujourd’hui dans les races où la sélection génomique n’a pas encore été mise en œuvre. Par contre, l’évaluation des candidats sur la base de leur génome (évaluation génomique) permettant d’obtenir une évaluation génétique (index génomique) dès la naissance des veaux, le testage n’est plus nécessaire et la sélection des candidats s’effectue avant leur entrée en taurellerie. 

Les acteurs de la sélection sont donc les acteurs du progrès génétique, qui s’oriente en fonction des objectifs de sélection choisi par les races et les filières (production -transformation - distribution).

Documents à votre disposition pour téléchargement

Sélection génétique

Quel en est l'intérêt ?

  • sélection génétique des animaux d'élevage

  • sélection génétique des animaux d'élevage

Sélection génétique

Quels en sont les critères ?

  • Longévité des vaches laitières
  • Résistance aux mammites
  • Fertilité et les conditions de vêlage
  • Morphologie et rusticité
  • Baisse des anomalies génétiques