Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
> > > Intérêt de l'insémination pour l'éleveur
Intérêt de l'insémination pour l'éleveur

Traçabilité et qualité sanitaire irréprochables

Insémination animale, sécurité et performance

FIV
éleveur

Plus de 75% des vaches laitières françaises (autour de 35% des ovins laitiers et 80% des chèvres) sont inséminées chaque année. Ces chiffres importants témoignent bien de l’adoption de cette technique par les éleveurs. 

En allaitant, l’insémination animale représente à peine 13 % en bovins et 8 % des ovins, et la monte naturelle est encore privilégiée pour des raisons pratiques :  la période de reproduction se situe au printemps, les vaches sont au pré et la détection des chaleurs est plus difficile alors qu’en élevage laitier, il est plus facile  de détecter les chaleurs puisque l’éleveur voit ses animaux deux fois par jour au moment de la traite. 

Une facilité d’utilisation et plus de sécurité

Même s’il est vrai que l’insémination artificielle exige d’observer davantage les animaux pour détecter les chaleurs, la monte naturelle exige quant à elle de gérer les dates de saillie et une manipulation du taureau en toute sécurité. Un taureau à la ferme nécessite d’avoir des outils d’élevage adaptés et peut représenter un véritable danger pour l’éleveur s’il ne prend pas les mesures de sécurité adaptées.

Une garantie sanitaire

L’insémination est une réelle garantie sanitaire pour l’éleveur. Elle est en effet une véritable protection contre les maladies contagieuses. Au début de l’après-guerre, le taureau utilisé par la saillie pouvait transmettre la brucellose ou autre maladie vénérienne à l’ensemble des étables. Les protocoles rigoureux de contrôles sanitaires à chaque étape du dispositif de l’entrée du taureau en station jusqu’à l’insémination permettent une traçabilité et une qualité sanitaire irréprochable. Grâce à l’insémination artificielle, le niveau sanitaire des femelles s’est considérablement amélioré et une dizaine de maladies sexuellement transmissibles ont été éradiquées chez les mâles telles que la brucellose ou les métrites.

Un accès à la meilleure génétique à un coût maîtrisé 

En choisisant un taureau dont les performances sont connues et meilleures en comparaison à d’autres taureaux, on agit alors directement sur l’amélioration de certains critères : quantité et qualité du lait par vaches, fertilité, santé, etc. Concrètement, le choix du meilleur taureau engendre une amélioration de la production et des facteurs de production de ses filles et implique donc un facteur direct d’amélioration de la marge financière dans les exploitations. Mais l’insémination permet surtout d’accéder à des taureaux avec des potentiels génétiques élevés. Alors qu’auparavant, les meilleurs taureaux étaient la propriété de quelques éleveurs, ils sont aujourd’hui accessibles à tous les éleveurs. En effet, l’IA représente un coût très faible en regard de l’achat et l’entretien d’un taureau. Les coopératives de sélection et de reproduction ne reversant pas de dividende, les profits réalisés par l’entreprise sont directement réinvestis dans la recherche et les schémas de sélection. 

Les atouts de l'insémination

Quel en est l'intérêt ?

  • pourquoi inséminer les vaches

  • pourquoi inséminer les vaches

Un laboratoire dédié pour garantir l’état sanitaire des reproducteurs

transfert embryonnaire
 

Le Laboratoire National de Contrôle des Reproducteurs (LNCR) est spécialisé et travaille en particulier sur les animaux de haute valeur génétique qui sont utilisés dans les centres de collecte de semence ou dans les stations de transfert embryonnaire, pour les espèces bovine, porcine, ovine et caprine. Il utilise les techniques les plus performantes et les plus modernes dans ses unités techniques : andrologie, biologie cellulaire et moléculaire, virologie, bactériologie, séro-immunologie et hormonologie.