Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
Indexeur

Gestion et sélection génétique

Indexeur, contrôle d'équations et gestion de programmes

index génomique
génotypage

En quoi consiste le métier d'indexeur ?

A Jouy-en-Josas, le Centre de traitement de l’information génétique (CTIG) reçoit chaque année des millions d’informations nouvelles. Ces indications de pédigrée, de performance ou de génotypage si l’indexation est génomique, viennent enrichir les index des animaux évalués grâce aux puissants ordinateurs de la base. Ceux-ci sont pilotés par des hommes et des femmes dont la tâche consiste à faire tourner et surveiller cette chaîne informatique en mouvement constant, sorte d’horloge perpétuelle de l’état génétique du cheptel.

D’un profil gestionnaires de programme plutôt que pointeurs, les indexeurs actionnent des programmes capables de traiter des millions de données. C’est, en effet, la machine qui ingère et digère ces informations mises à jour tous les ans. Lancées d’un clic de souris, ces plages de traitement peuvent durer plusieurs heures. « En situation de routine, nous traitons des données de masse, nous ne voyons pas les animaux pris individuellement. Cela, c’est éventuellement pour plus tard lorsque nous entrons en phase de validation et que des anomalies peuvent apparaître dans certains cas précis », explique Aurelia Baur, chargée de l’indexation dans le même service. Les indexeurs doivent bien sûr s’assurer de la cohérence des informations.

Comment devenir indexeur ?

Les indexeurs qui travaillent pour Allice sont issus d'une école d'ingénieur et ont intégré Allice à l'issue d'un stage de génomique sur la détection des QTL.

L'ANFEIA, l'organisme de formation d'Allice, propose une formation en indexations génomiques françaises destinée aux techniciens intervenant dans les schémas de sélections, techniciens de races et techniciens d’insémination. Cette formation a pour objectif de comprendre et connaître les évolutions récentes en matière de sélection génomique et permettre d’anticiper les changements d’indexation.