Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
Santé et bien-être au travail

Qualité de vie, prévention des RPS et bien-être

Santé et bien-être au travail

capital humain
Allice, une implication commune

Une stratégie gagnante

Inscrits dans le cadre d’une politique de branche ambitieuse d’amélioration des conditions de vie et de  sécurité au travail, les entreprises de la branche sélection et reproduction placent le « capital humain » au cœur des stratégies de valorisation et de développement de la performance en entreprise. Au-delà des questions de prévention, la démarche invite également à intégrer les nouvelles attentes des salariés d’aujourd’hui et de demain en matière de reconnaissance, de quête de sens et de réalisation au travail.  

Le 8 octobre 2012, un accord collectif de branche ambitieux de management de la santé au travail a été signé en ce sens. Souvent qualifié d’ « exemplaire » dans le secteur agricole, il valorise la diffusion des bonnes pratiques locales existantes et inscrit l’ambition d’un développement national de projets innovants d’amélioration des conditions de réalisation du travail pour tous les salariés.

Une implication commune et positive

Au cœur de cet accord, on y trouve notamment l’implication positive commune et concertée des directions d’entreprise, des managers de proximité, des salariés, des représentants du personnel et des éleveurs pour faire de la santé au travail un levier de performance globale en élevage et créer un développement économique et social durable de nos structures. C’est d’ailleurs parce qu’elle s’inscrit en parfaite cohérence avec les préoccupations et chantiers de la branche en matière de RSE que les entreprises ont accepté de la financer dans le cadre de l’action innovante  « Développement durable et santé au travail » pilotée par la Commission de mise en place d’Allice

Dans cette dynamique nationale d’amélioration des conditions de vie au travail et de préservation de la santé physique et mentale, une étude sur l’amélioration des conditions de travail et de prévention des troubles musculo squelettiques (TMS) et  des risques psychosociaux ( RPS), co-financée par le Fonds d’amélioration des conditions de travail et les entreprises elles-mêmes, a été réalisée sur 5 sites pilotes pour les métiers de laborantins et répartiteurs. Au-delà des préconisations concrètes qu’elle apporte pour les salariés, elle marque la volonté concrète des acteurs de la branche de faire du capital humain un enjeu de performance. 

Vers une dynamique globale

Aujourd’hui, une véritable dynamique globale vertueuse des différentes parties prenantes est en marche. Les initiatives des entreprises nourrissent des projets nationaux qui bousculent des logiques d’action financières, organisationnelles et managériales 

Santé, bien-être et qualité de vie au travail s’invitent désormais dans les stratégies d’entreprise et les conseils d’administration.  Dans ce cadre, les éleveurs, acteurs et vecteurs de changement, sont au cœur de l’écosystème de prévention de la santé de demain dans les élevages. 

allice

" Investir dans le capital humain, une idée simple et innovante ! "