Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
Génotypage

Résultats et utilisation

Génotypage : analyser et comparer en permanence

génotypage

La génomique et le génotypage marquent sans doute la fin d'une époque, celle des taureaux stars. En effet, l'établissement des index s'appuyait  sur l'étude phénotypique, c'est à dire la constatation de caractères apparents liés aux gènes et à l'hérédité. Cette méthode nécessitait beaucoup de temps et d'énergie. Elle tendait également à sélectionner des reproducteurs qui rapidement prenaient le statut de stars car ils avaient le monopole de certains caractères.

La génomique et le génotypage (qui vise à déterminer l’identité d’une variation génétique, à une position spécifique, sur tout ou partie du génome) ont permis de gagner un temps considérable pour connaître la valeur d'un mâle ou d'une femelle (l'analyse intervient dès la naissance, voire au stade embryonnaire), le comparer et créer des groupes de reproducteurs présentant des caractères communs plutôt qu'un seul individu.

Les généticiens de l'Inra vont ensuite traduire ce « portrait » en une carte détaillant l'importance de la présence d'un caractère particulier (la fertilité par exemple), propre à l'individu. Puis, cette carte sera comparée à celle des ascendants  pour voir si ce même caractère a été transmis.

Statistiquement, il sera alors possible de mesurer l'importance de ce gène pour le phénotype recherché par comparaison avec un groupe d'individus le plus large possible présentant le même caractère. Si une liaison significative est mise en évidence, le ou les marqueurs concernés seront considérés comme prédicteurs de la performance du caractère recherché et la qualité de l'animal sera mise en avant.

Pour l'éleveur, le choix pourra être alors élargi à un groupe de taureaux et ne plus se limiter à un seul reproducteur.

Sélection génétique

Quels en sont les critères ?

  • Longévité des vaches laitières
  • Résistance aux mammites
  • Fertilité et les conditions de vêlage
  • Morphologie et rusticité
  • Baisse des anomalies génétiques

génotypage

  • génotypage

  • 5.1 millions d'IAT sont faites avec des taureaux de races laitières

  • Le génotypage et la sélection génomique ne sont qu’une simple lecture de l’ADN et une interprétation du potentiel génétique de l’animal. Il n’y a aucune manipulation ou modification des gènes de l’animal.