Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
> Actualités
Actualités

Toute l'actu d'Allice

  • 28 mai 2020

    Une nouvelle plateforme de vidéo à la demande dédiée à l'agriculture

    Image tirée du site CultivonsNous.tv ©CultivonsNous.tv

    Alors qu'en 2019, le film "Au nom de la Terre" a éveillé les consciences sur les conditions méconnues et souvent difficiles dans lesquelles évoluent les agriculteurs, Édouard Bergeon, le réalisateur du film, et Guillaume Canet, l’acteur principal, unissent à nouveau leurs forces en lançant "CultivonsNous.tv", une chaîne de télévision en ligne se consacrant au monde agricole.

  • 27 mai 2020

    Le croisement Angus : pour qui ? pourquoi ? comment ?

    Illustration 1

    Dans le Maine-et-Loire, la ferme expérimentale de Thorigné d'Anjou teste actuellement le croisement Angus sur ses Limousines. Son objectif : diminuer les durées et coûts de finition pour améliorer l'efficacité économique de l'élevage et répondre un peu plus aux attentes sociétales. Premiers éléments de réponse par Julien Fortin et Bertrand Daveau.

  • 26 mai 2020

    La transhumance mais sans la fête

    La crise du Covid-19 ne va pas empêcher les éleveurs ariégeois de mener leurs bêtes (brebis, vaches et chevaux) en estive au début du mois de juin prochain. Mais pas question pour le public de suivre la montée des troupeaux.

    Pour la première fois depuis une vingtaine d’années, les festivités autour de la transhumance n’auront pas lieu, au début du mois de juin, dans les vallées de Bethmale et du Biros. En raison de la pandémie liée à la Covid-19, et des réglementations en vigueur qui interdisent les rassemblements de plus de dix personnes, les manifestations organisées autour de cet événement ont dû être annulées.

  • 25 mai 2020

    Éleveurs, techniciens, étudiants, grand public ...

    Illustration 1

     
    Elevage caprin - réalisez en ligne et en quelques minutes l'évaluation environnementale d'une exploitation de ruminants.
     

  • 25 mai 2020

    Covid-19 : Les vétérinaires sont autorisés à expérimenter la télémédecine pour 18 mois

    La téléconsultation, la télésurveillance, la télé-expertise et la télé-assistance médicale pourront alléger les déplacements. © D. Hardy

    Un décret paru au Journal officiel le 6 mai autorise les vétérinaires à expérimenter la télémédecine pour 18 mois. Une avancée lié à la crise du coronavirus.

  • 22 mai 2020

    OkEleveur, la plateforme interactive destinée aux éleveuses et aux éleveurs

    Interface site

    Venez-vous informer et poser des questions à des conseillers et spécialistes : http://okeleveur.com

  • 21 mai 2020

    Un chiot de protection va bientôt arriver dans votre troupeau ?

    Vidéo - Réussir l’introduction d’un chien de troupeau dans un troupeau

    Retrouvez en images des conseils pour bien gérer les premières semaines !

    Vidéo intégrale : https://vimeo.com/348197644

    Infos techniques : http://chiens-de-troupeau.idele.fr

  • 20 mai 2020

    Des diaporamas photos pour présenter leur futur métier d’agriculteur

    Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

    Des diaporamas photos pour présenter leur futur métier d’agriculteur. C’est le projet du lycée agricole de Bourges-Le Subdray, près de Bourges (Cher), pour divertir les résidents des EHPAD de Saint-Florent-sur-Cher et de Henrichemont en cette période de confinement. Une initiative solidaire et pédagogique qui participe à l’animation du territoire.

  • 19 mars 2020

    COVID-19 Les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales assurent la continuité des activités essentielles à la production agricole

    COVID-19 les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales assurent la continuité des activités essentielles à la production agricole

    Suite aux mesures de confinement décidé par le gouvernement pour lutter contre la propagation mondiale du Covid-19, les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales ont déclenché un plan de continuité d’activité pour répondre aux besoins impératifs des éleveurs et de la production agricole, tout en préservant la santé de leurs salariés, des éleveurs et de leurs familles.

    En tant qu’entreprises de services aux éleveurs, pilotées par des éleveurs, notre mission est d’assurer la reproduction des animaux de manière à garantir dans les mois à venir les naissances qui permettront de produire du lait et de la viande.

    Dans le respect des mesures barrières sanitaires en vigueur, nous maintenons la continuité de service pour la production de semence, le transport et la livraison des doses de semences, l’insémination, le génotypage ainsi que toutes les activités support indispensables à la bonne réalisation des actes en élevages, dans les stations de mâles et dans les laboratoires. Ce maintien de service est rendu possible grâce à une réorganisation et une simplification du  travail des techniciens en recherchant la plus grande autonomie dans la réalisation des actes techniques, permettant de limiter au maximum les situations de contact physique et d’échange avec les éleveurs. La tension qui apparait au fil des jours pour garantir le service nécessite néanmoins que toutes les mesures soient mises en œuvre pour que le technicien intervienne le plus efficacement possible : isolement des animaux, bonne contention, matériel pour gérer les déchets.

    Les autres services impliquant des contacts physiques, non indispensables ou qui peuvent être repoussés, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

    Face à cette situation exceptionnelle, nous nous engageons pour ne pas rompre un des maillons indispensables à la production alimentaire et remercions nos salariés pour leur professionnalisme et leur dévouement pour rester aux côtés des éleveurs.

     

    Ces dispositions sont prises à date et sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation épidémique.

  • 02 mars 2020

    Vu dans Reproscope n°4

    Vu dans Reproscope n°4

    Avec l’actualisation de l’observatoire Reproscope pour la campagne 2017-2018, retrouvez les performances de reproduction de plus de 7 millions de vaches vêlées réparties dans 56 144 troupeaux laitiers et 71 342 troupeaux allaitants. Avec 5 campagnes disponibles dans l’observatoire, nous pouvons appréhender de façon robuste l’évolution des performances et de la conduite de la reproduction des troupeaux bovins en France.

    Lire la suite

  • 23 avril 2019

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation de professionnels évaluateurs a eu lieu !

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation d'évaluateur a eu lieu !1

    Pour accompagner les mutations de l’élevage et renforcer l’attractivité des métiers, les partenaires sociaux de la branche sélection et reproduction animales (SNCIA d’une part, et la FGA CFDT et l’UNSA2A d’autre part) ont signé, le 3 octobre 2017, un accord national relatif à la création de deux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) : Technicien Conseil en Gestion de la Reproduction Animale (TCGRA) et Animateur de Techniciens d’Insémination en Reproduction Animalière (ATCRA).

    Dans le cadre du déploiement de ces CQP, les professionnels évaluateurs, qui interviennent dans l’évaluation finale des candidats, ont été formés le 17 avril dernier par OPCALIM.

    Soulignons par ailleurs que l’Anféia a obtenu le titre d’organisme évaluateur des CQP de la branche par l’OPCALIM. A ce titre, l’Anféia pilote le dispositif d’acquisition des CQP et prend notamment en charge l’inscription des candidats ainsi que l’organisation et la réalisation des évaluations. Au-delà de l’accompagnement des candidats sur la démarche d’évaluation, l’Anféia vous propose également des parcours de formation sur mesure pour développer les compétences nécessaires à l’obtention du CQP.

    Des entreprises ont déjà engagé auprès de certains de  leurs salariés des démarches CQP. Pour ces derniers, c’est au cours du dernier trimestre 2019 que les jury finaux auront lieu pour la délivrance de ces CQP.

    La machine est désormais lancée !

    Pour tout renseignement n’hésitez pas à vous rendre sur la page dédiée aux CQP de la branche sur le site de l’Anféia, en cliquant ici

  • 09 mars 2018

    Lancement le 4 juin 2018 du MOOC RSE de la coopération agricole : inscrivez-vous dès maintenant !

    MOOC RSE

    Le MOOC RSE de la coopération agricole c'est quoi ?

    • 5 semaines de cours immersifs pour découvrir les enjeux RSE du secteur agroalimentaire
    • Des témoignages, des vidéos, des quiz pour tester et enrichir vos compétences de manière ludique et interactive
    • Une communauté d'apprenants pour échanger, débattre et développer votre réseau

    Lancement le 4 juin 2018

    Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici

     

  • 30 janvier 2018

    GenEval : top départ !

    L'équipe GenEval

    Les équipes GenEval ont intégré leurs nouveaux locaux en ce tout début d’année. Ils sont situés sur les hauts de Jouy-en-Josas, à 2.3 km du centre INRA. La nouvelle structure aura en charge les évaluations génétiques et génomiques des ruminants (bovins, ovins, caprins). Après une période de transition de quelques mois, au côté de l’UMT eBIS à Jouy et l’UMT GGPR à Toulouse, les calculs des valeurs génétiques des animaux (index) seront réalisés ensuite par GenEval.

    Le Règlement Zootechnique Européen (Règlement (UE) 2016/1012) du 8 juin 2016, qui doit être appliqué au 1er novembre 2018, a eu comme conséquence la réorganisation du dispositif génétique français. Les familles de ce dispositif ont réaffirmé leur volonté de garder une partie mutualisée, notamment les évaluations génétiques. Un nouveau service a dû être créé, et GenEval a ainsi vu le jour le 20 octobre 2017, association constituée par ALLICE et Races de France.

    Depuis le 8 janvier, une équipe de 9 personnes est en place : 5 généticiens (dont 4 avec une expérience au sein de l’UMT eBIS), 3 informaticiens (provenant de INRA-CTIG) et un directeur, Stéphane Barbier (issu de ALLICE-Valogene). Les locaux de GenEval sont situés à Jouy-en-Josas, à proximité du centre INRA, afin de favoriser les échanges avec les indexeurs actuels. En effet, la première mission de GenEval sera d’assurer le transfert des chaînes d’indexation, en collaboration avec les équipes actuellement en charge des évaluations, au sein des UMT eBIS (à Jouy-en-Josas) et GGPR (à Toulouse). Car à partir du 1er novembre 2018, c’est officiellement GenEval qui assurera cette mission. GenEval s’étoffera progressivement en fonction de ses besoins, notamment avec un « service clients » dès l’automne 2018.

    Outil de « back-office » au service de l’ensemble des futurs OS (Organismes de Sélection, tels que définis par le nouveau règlement européen), GenEval sera également en mesure de développer des évaluations génétiques pour des nouveaux caractères, et de produire des indicateurs et statistiques à des fins de gestion des programmes de sélection et de suivi des populations animales.

     

    Contact : contact@geneval.fr

     

    Légende photo (de gauche à droite) : Juliette Sinquin, ingénieure de recherche génétique, Thibault Grosse, analyste programmeur, Laure Hugues, ingénieure de recherche génétique, Alexis Demeure, responsable de l'équipe informatique, Stéphanie Minery, ingénieure de recherche génétique, Romain Saintillan, ingénieur de recherche et responsable de l'équipe génétique, Marine Barbat, ingénieure de recherche génétique, Stéphane Barbier, directeur.

  • 29 janvier 2018

    Il a écrit la « bible » des vaches de France

    Il a écrit la « bible » des vaches de France

    Écrivain et ingénieur écologue, Philippe Jacques Dubois nous raconte la passionnante histoire des 42 races bovines françaises et leur évolution morphologique en 150 ans.

    En savoir plus

  • 26 janvier 2018

    « Je ne travaillerai plus sans chien ! »

    « Je ne travaillerai plus sans chien ! »

    Pierrick Berthelot, éleveur en Ille-et-Vilaine est un utilisateur inconditionnel de chiens de troupeau. Il a déjà dressé sept Border Collie pour l’aider au quotidien.

    En savoir plus