Allice - Élevage - Innovation - Service - Le gène de l'innovation est en nous
> Actualités
Actualités

Toute l'actu d'Allice

  • 02 avril 2020

    Des soeurs 2.0 font le buzz sur les réseaux pour agrandir leur ferme

    Les soeurs de l'abbaye de Boulaur veulent développer leur exploitation agricole et leur élevage ainsi que leur atelier de transformation de lait, de viande, de légumes et de fruits. (©Abbaye de Boulaur)

    Des religieuses dans une abbaye cistercienne du 12e siècle, travaillant dans leur verger et fabriquant des confitures, pourraient paraître de prime abord coupées du temps et des nouvelles technologies. Pourtant, cette communauté installée à Boulaur (Gers) vend en ligne des Divine box de ses produits. Et pour développer son exploitation agricole, elle fait appel au financement participatif via une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

  • 01 avril 2020

    Agrobiodiversité animale : trois expériences encouragées par le Prix national de la Fondation du Patrimoine en 2020

    Video

    Chaque année, depuis 8ans, Ceva Santé Animale et la Fondation du Patrimoine, organisent le Prix national pour l’agrobiodiversité animale. Un challenge qui encourage les initiatives de sauvegarde et de valorisation de races agricoles françaises menacées de disparition. En 2020, trois lauréats ont été récompensés dans le Grand-Est, en Normandie et dans le Centre-Val-de-Loire.

  • 01 avril 2020

    Sur Twitter, la main d’un Berger des étoiles tendue contre l’agribashing

    © Capture d'écran Twitter

    Sur Twitter, Romain le berger a lancé le hashtag  #NeMordsPasLaMainsQuiTeNourrit avec une photo de main d’agriculteur. Une main marquée par le travail au contact de la terre et des animaux. Une main ouverte à l’échange et à la discussion. Pas un poing levé, même si elle veut combattre l’agribashing.

  • 01 avril 2020

    Agriculture: ces femmes qui nourrissent silencieusement le monde

    Sébastien Abis © DR

    En dépit de leur rôle crucial pour la sécurité alimentaire, beaucoup de femmes sont actives dans les champs sans avoir ni statut officiel, ni droit ni salaire. Dans ce domaine aussi, la réduction des iniquités et l’égalité de droits et de devoirs entre les femmes et les hommes est une affaire politique

  • 19 mars 2020

    COVID-19 Les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales assurent la continuité des activités essentielles à la production agricole

    COVID-19 les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales assurent la continuité des activités essentielles à la production agricole

    Suite aux mesures de confinement décidé par le gouvernement pour lutter contre la propagation mondiale du Covid-19, les entreprises de sélection génétique et de reproduction animales ont déclenché un plan de continuité d’activité pour répondre aux besoins impératifs des éleveurs et de la production agricole, tout en préservant la santé de leurs salariés, des éleveurs et de leurs familles.

    En tant qu’entreprises de services aux éleveurs, pilotées par des éleveurs, notre mission est d’assurer la reproduction des animaux de manière à garantir dans les mois à venir les naissances qui permettront de produire du lait et de la viande.

    Dans le respect des mesures barrières sanitaires en vigueur, nous maintenons la continuité de service pour la production de semence, le transport et la livraison des doses de semences, l’insémination, le génotypage ainsi que toutes les activités support indispensables à la bonne réalisation des actes en élevages, dans les stations de mâles et dans les laboratoires. Ce maintien de service est rendu possible grâce à une réorganisation et une simplification du  travail des techniciens en recherchant la plus grande autonomie dans la réalisation des actes techniques, permettant de limiter au maximum les situations de contact physique et d’échange avec les éleveurs. La tension qui apparait au fil des jours pour garantir le service nécessite néanmoins que toutes les mesures soient mises en œuvre pour que le technicien intervienne le plus efficacement possible : isolement des animaux, bonne contention, matériel pour gérer les déchets.

    Les autres services impliquant des contacts physiques, non indispensables ou qui peuvent être repoussés, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

    Face à cette situation exceptionnelle, nous nous engageons pour ne pas rompre un des maillons indispensables à la production alimentaire et remercions nos salariés pour leur professionnalisme et leur dévouement pour rester aux côtés des éleveurs.

     

    Ces dispositions sont prises à date et sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation épidémique.

  • 10 mars 2020

    Offre de stage - AXIA Reprogen recrute : Service Ressources Humaines

    AXIA Reprogen

    Axia Reprogen est l’unique groupement d’employeurs dans la branche de l’insémination animale en France. Il réunit 5 coopératives, en Régions Auvergne, Rhône-Alpes, Bourgogne, qui emploient des techniciens en génétique et reproduction. Une formation spécifique est nécessaire pour exercer le métier.

    Principales missions :

    • Rechercher des organismes partenaires (CCI, Pôle Emploi, région, écoles, associations…) ;
    • Définir une nouvelle politique de recrutement ;
    • Cibler de nouveaux profils (travailleurs étrangers, niveaux d’études divers, autres filières, reconversions professionnelles, réorientation d’études…)
    • Etudier le cadre juridique du recours aux travailleurs étrangers ;
    • Réfléchir à un accompagnement adapté pour les profils nécessitant une remise à niveau ;
    • Réaliser un Benchmark des pratiques de recrutement des coopératives d’insémination en France et autres OPA des filières agricoles.
    Intéressé(e), envoyer par courrier votre CV et lettre de motivation à l'attention de Mélanie TARRERIAS à l’adresse suivante :
     
    Axia Reprogen - 61 Chemin des Hoteaux - 69126 BRINDAS
     
    ou par mail : rh@axia-reprogen.fr 

  • 02 mars 2020

    Vu dans Reproscope n°4

    Vu dans Reproscope n°4

    Avec l’actualisation de l’observatoire Reproscope pour la campagne 2017-2018, retrouvez les performances de reproduction de plus de 7 millions de vaches vêlées réparties dans 56 144 troupeaux laitiers et 71 342 troupeaux allaitants. Avec 5 campagnes disponibles dans l’observatoire, nous pouvons appréhender de façon robuste l’évolution des performances et de la conduite de la reproduction des troupeaux bovins en France.

    Lire la suite

  • 22 octobre 2019

    Offre d'emploi - Assistant(e) logistique en CDD

    Logo XR Repro

    XR Repro, coopérative spécialisée en reproduction animale, recrute un(e) assistante logistique en CDD. Le poste est basé à COUBON (43).

    Vous trouverez plus d'informations dans le document ci-joint. 

  • 10 septembre 2019

    Offre d'emploi - Ain Genetique Service recrute : Inseminateur conseil titulaire H/F

    Ain Génétique Service

    Ain Génétique Service est une coopérative d'elevage et d'insemination à dimension départementale. 

    Principales missions :

    - Inséminations bovines - Conseils en accouplements - Constats de gestation.

    - Participation à la fidélisation de nos clients.

    - Développement des ventes de la coopérative avec la promotion de l’ensemble de la gamme produits et services.

    Intéressez, envoyer par courrier votre CV et lettre de motivation, adressé M. René Challan Belval, à l'adresse suivante : 

    AIN GENETIQUE SERVICE - 45 route de Soudanières – CS 10002 - 01250 CEYZERIAT

    ou par mail : rchallan-belval@ags-01.fr

     

     

  • 06 septembre 2019

    Offre d'emploi - Origenplus recrute : Osteopathe bovin H/F

    Logo Origenplus

    Contexte et description du poste :

    La Coopérative Origenplus est une entreprise qui performante et impliquée dans ses métiers de la génétique et de la reproduction bovine.

     

    Principales missions : 

    • Réaliser des actes d'Osteopathie ;
    • D'assurer le tarif en vigueur de la coopérative et facturer l'intégralité de ses prestations ;
    • De développer l’activité Ostéopathie et d’atteindre les objectifs de ventes/ chiffre d’affaires budgété par Origenplus ;
    • Etre force de proposition en vue de développer, améliorer et faire progresser le service Ostéopathie.

  • 04 juillet 2019

    Offre d'emploi - Elitest recrute : technicien génétique lait H/F

    Elitest logo

    Contexte et définition du poste
    Coopérative d’insémination bovine leader en création génétique sur la zone du Grand Est. 
     
    Principales missions :
    • Diffusion de la génétique laitière du groupe ELITEST (semences, embryons, services …)
    • Suivi des élevages laitiers de la zone (conseil en génétique, planning d’accouplements, génotypages …)
    • Participation au programme de sélection : suivi des élevages partenaires et gestion des ressources génétiques (accouplements schéma, tri des animaux pour recrutement en station/collecte en ferme/receveuses …)
    • Animations diverses  (concours, journées techniques …)

  • 23 avril 2019

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation de professionnels évaluateurs a eu lieu !

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation d'évaluateur a eu lieu !1

    Pour accompagner les mutations de l’élevage et renforcer l’attractivité des métiers, les partenaires sociaux de la branche sélection et reproduction animales (SNCIA d’une part, et la FGA CFDT et l’UNSA2A d’autre part) ont signé, le 3 octobre 2017, un accord national relatif à la création de deux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) : Technicien Conseil en Gestion de la Reproduction Animale (TCGRA) et Animateur de Techniciens d’Insémination en Reproduction Animalière (ATCRA).

    Dans le cadre du déploiement de ces CQP, les professionnels évaluateurs, qui interviennent dans l’évaluation finale des candidats, ont été formés le 17 avril dernier par OPCALIM.

    Soulignons par ailleurs que l’Anféia a obtenu le titre d’organisme évaluateur des CQP de la branche par l’OPCALIM. A ce titre, l’Anféia pilote le dispositif d’acquisition des CQP et prend notamment en charge l’inscription des candidats ainsi que l’organisation et la réalisation des évaluations. Au-delà de l’accompagnement des candidats sur la démarche d’évaluation, l’Anféia vous propose également des parcours de formation sur mesure pour développer les compétences nécessaires à l’obtention du CQP.

    Des entreprises ont déjà engagé auprès de certains de  leurs salariés des démarches CQP. Pour ces derniers, c’est au cours du dernier trimestre 2019 que les jury finaux auront lieu pour la délivrance de ces CQP.

    La machine est désormais lancée !

    Pour tout renseignement n’hésitez pas à vous rendre sur la page dédiée aux CQP de la branche sur le site de l’Anféia, en cliquant ici

  • 09 mars 2018

    Lancement le 4 juin 2018 du MOOC RSE de la coopération agricole : inscrivez-vous dès maintenant !

    MOOC RSE

    Le MOOC RSE de la coopération agricole c'est quoi ?

    • 5 semaines de cours immersifs pour découvrir les enjeux RSE du secteur agroalimentaire
    • Des témoignages, des vidéos, des quiz pour tester et enrichir vos compétences de manière ludique et interactive
    • Une communauté d'apprenants pour échanger, débattre et développer votre réseau

    Lancement le 4 juin 2018

    Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici

     

  • 30 janvier 2018

    GenEval : top départ !

    L'équipe GenEval

    Les équipes GenEval ont intégré leurs nouveaux locaux en ce tout début d’année. Ils sont situés sur les hauts de Jouy-en-Josas, à 2.3 km du centre INRA. La nouvelle structure aura en charge les évaluations génétiques et génomiques des ruminants (bovins, ovins, caprins). Après une période de transition de quelques mois, au côté de l’UMT eBIS à Jouy et l’UMT GGPR à Toulouse, les calculs des valeurs génétiques des animaux (index) seront réalisés ensuite par GenEval.

    Le Règlement Zootechnique Européen (Règlement (UE) 2016/1012) du 8 juin 2016, qui doit être appliqué au 1er novembre 2018, a eu comme conséquence la réorganisation du dispositif génétique français. Les familles de ce dispositif ont réaffirmé leur volonté de garder une partie mutualisée, notamment les évaluations génétiques. Un nouveau service a dû être créé, et GenEval a ainsi vu le jour le 20 octobre 2017, association constituée par ALLICE et Races de France.

    Depuis le 8 janvier, une équipe de 9 personnes est en place : 5 généticiens (dont 4 avec une expérience au sein de l’UMT eBIS), 3 informaticiens (provenant de INRA-CTIG) et un directeur, Stéphane Barbier (issu de ALLICE-Valogene). Les locaux de GenEval sont situés à Jouy-en-Josas, à proximité du centre INRA, afin de favoriser les échanges avec les indexeurs actuels. En effet, la première mission de GenEval sera d’assurer le transfert des chaînes d’indexation, en collaboration avec les équipes actuellement en charge des évaluations, au sein des UMT eBIS (à Jouy-en-Josas) et GGPR (à Toulouse). Car à partir du 1er novembre 2018, c’est officiellement GenEval qui assurera cette mission. GenEval s’étoffera progressivement en fonction de ses besoins, notamment avec un « service clients » dès l’automne 2018.

    Outil de « back-office » au service de l’ensemble des futurs OS (Organismes de Sélection, tels que définis par le nouveau règlement européen), GenEval sera également en mesure de développer des évaluations génétiques pour des nouveaux caractères, et de produire des indicateurs et statistiques à des fins de gestion des programmes de sélection et de suivi des populations animales.

     

    Contact : contact@geneval.fr

     

    Légende photo (de gauche à droite) : Juliette Sinquin, ingénieure de recherche génétique, Thibault Grosse, analyste programmeur, Laure Hugues, ingénieure de recherche génétique, Alexis Demeure, responsable de l'équipe informatique, Stéphanie Minery, ingénieure de recherche génétique, Romain Saintillan, ingénieur de recherche et responsable de l'équipe génétique, Marine Barbat, ingénieure de recherche génétique, Stéphane Barbier, directeur.

  • 29 janvier 2018

    Il a écrit la « bible » des vaches de France

    Il a écrit la « bible » des vaches de France

    Écrivain et ingénieur écologue, Philippe Jacques Dubois nous raconte la passionnante histoire des 42 races bovines françaises et leur évolution morphologique en 150 ans.

    En savoir plus